Index  >  Les bases du japonais  >  Fondamentaux de l'écriture japonaise  >  Apprendre les hiragana
écriture hiragana

Apprendre les hiragana : utilisation, prononciation et écriture !

 

Les hiragana, c'est la première écriture que les Japonais apprennent à l'école et rassurez-vous tout de suite, elle est plutôt simple ! Il faut juste faire un petit effort au départ pour apprendre les "lettres", mais ensuite, il n'y a pas de pièges ou de règles étranges à connaitre comme avec l'orthographe française. Si vous êtes impatient, vous pouvez directement aller voir Tableau des hiragana, mais avant ça, j'aimerais prendre le temps de vous expliquer en détail le fonctionnement de cette écriture japonaise.

 

Comment utiliser les hiragana

En fait, les hiragana ne forment pas un alphabet, mais un syllabaire. Cela signifie que chaque hiragana représente un son de la langue japonaise. En écrivant plusieurs hiragana côte à côte, on obtient une suite de sons qui forment un mot. Contrairement au français qui a une orthographe affreuse à apprendre et des lettres qui se prononcent de plusieurs manières, les hiragana n'ont (presque) pas d'exceptions. On lit simplement chaque son à la suite.

se prononce "a" comme la lettre en français

se prononce "i" comme la lettre en français.

あい se prononce donc "ai" et ça veut dire "amour".

Vous voyez, c'est tout simple ! 
 

La prononciation des hiragana

Bonne nouvelle, le japonais a globalement les mêmes sons que le français. C'est assez facile de débuter avec une prononciation correcte. Vous aurez un accent français, mais les Japonais devraient vous comprendre. Par la suite, vous pouvez écouter des chansons ou regarder des films pour améliorer votre oreille et mieux prononcer. 

Les 5 voyelles de la langue japonaise sont :

あ (a) qui se prononce comme animal

い (i) qui se prononce comme ibis

う (u) qui se prononce comme coucou

え (e) qui se prononce comme lève-toi

お (o) qui se prononce comme orage

Ces 5 voyelles sont la base des hiragana. Ensuite, on aura toujours un son consonne + une de ces 5 voyelles. En effet, il n'existe pas de consonnes seules en japonais (à part "n"). Par exemple le son "k" n'existe pas, il sera forcément accompagné d'une voyelle pour faire "ka, ki, ku, ke, ko". En japonais, chacun de ces sons s'écrit avec un seul hiragana : か (ka), き (ki), く (ku), け (ke), こ (ko). Le même principe s'applique à tous les hiragana : jamais de consonne seule.

 

Tableau des hiragana

Voici les hiragana tels qu'ils sont le plus souvent représentés : en lignes ! Vous remarquerez que chaque ligne correspond à une consonne + chacune des 5 voyelles.

On apprend généralement a-i-u-e-o puis la ligne ka-ki-ku-ke-ko, ensuite la ligne des "s" et ainsi de suite. Cet ordre est l'équivalent de notre ordre alphabétique pour l'écriture japonaise.

tableau des hiragana

Petites subtilités dans l'écriture des hiragana

"si" n'existe pas, il est toujours prononcé "shi" (comme dans "chiffre")

"ti" n'existe pas, il est toujours prononcé "chi" (comme "tchi")

"tu" n'existe pas, il est toujours prononcé "tsu" (comme dans "tsunami")

Les "h" doivent être expirés, comme le "ho, ho, ho !" du père Noël ou un rire "ha ha ha".

Les "r" sont un mélange de "r" et de "l", ils sont très doux à entendre !

Pour une prononciation plus exacte, je vous renvoie à cette vidéo toute simple, mais qui fait parfaitement l'affaire !


 

L'écriture des hiragana

En japonais, chaque hiragana doit être tracé d'une certaine manière. Tous les traits ont un ordre et un sens. Apprendre à écrire correctement les hiragana vous aidera à avoir une écriture plus lisible.

Vous avez peut-être aussi remarqué qu'ils ont tous la même taille. Contrairement au français où certaines lettres sont plus grandes et "dépassent", les hiragana doivent tous remplir le même espace imaginaire. Ils font tous la même hauteur et la même largeur.

Dernier point sur l'écriture des hiragana, la police que j'ai utilisée reprend l'écriture manuscrite. C'est comme ça que les Japonais apprennent à les tracer. Pour la version numérique, on retrouve une différence principale :

  • l'arrondi de き (ki) さ (sa) et り (ri) est formé d'un seul trait.

Il existe d'autres petites variations, pas de panique si vous croisez un hiragana un peu différent !

Revoici le tableau des hiragana avec cette fois l'ordre et le sens des traits pour l'écriture manuscrite. (Vous pouvez faire clic droit et "afficher l'image" pour l'avoir à sa taille maximale et la télécharger)

tableau des hiragana avec le tracé

 

Dans la prochaine leçon, nous verrons qu'il y a encore d'autres sons en japonais. C'est beaucoup plus léger et il n'y a pas de nouveaux hiragana à apprendre, ce ne sont que des combinaisons. Mais chaque chose en son temps. Étudiez déjà les hiragana de base et soyez fier de vos progrès, même si vous avez l'impression que c'est long. C'est en forgeant qu'on devient forgeron ! Vous pouvez retrouver des conseils pour apprendre les hiragana ici. (à venir)

 

les hiragana - 2e partie

 

Votes:7 Moyenne:10.00
Précédent
Les bases de l'écriture japonaise à connaître absolument
index de la catégorie
Fondamentaux de l'écriture japonaise
Suivant
Apprendre les hiragana 2/2

db:system_notification_select.html
db:legacy_notification_select_form.html